Nos Partenaires

Les Mérinos au bout du courage !

nche 25 mars 2018 à Saint Martin de Crau

Stade des Alpilles 15h00 Championnat de France DN1

Arbitrage : M. Cau

Saint Martin de Crau XIII   44 / 40 Pujols XIII

(mt 16 /32)

 1500 personnes 

Pour Saint Martin : 8 essais (Aguera 6 ; Massille 38, 46, 60, 75 ; Chaput 40 ; K. Gellet 58, F. Gellet 69), 6 transformations 

Pour Pujols : 7 essais (10, 13, 19, 22, 24, 33, 50), 5 transformations, 1 pénalité (44)

Saint Martin XIII : Chaput, Bens, Aguera, Lignon, Gellet K, Gellet F, Gellet M, Morel, Ollagnier, Grougnard, Fertier, Massille, Martinez, Flamencourt, Carré, Honnorat, Thorelle, Bernardon

 

Au moment d'entrer sur leur pré des  Alpilles contre les treizistes Pujolais, les hommes de la Crau avaient gardé en tête la lourde défaite que leur avaient infligé les Lot et Garonnais au match aller... un score net et sans bavure de 60 à 0. Et c'est pourquoi le public venu nombreux les soutenir se montra  soulagé par l'ouverture rapide du score des Mérinos dès la 6e minute après une sortie de mêlée intelligemment jouée sur le côté fermé à 20m de l'en-but adverse où le surnombre est exploité et le ballon transmis à Aguera sur son aile gauche qui peut aplatir en coin (4-0). Le public se prend à rêver d'un match pleinement maîtrisé par des Mérinos capables de tenir à distance une équipe redoutable au sein de laquelle évoluent des joueurs de talent, ayant pour certains connu le plus haut niveau à l'image du centre pujolais Olivier Charles, ancien pro des Dragons Catalans. Mais la suite prendra un tout autre tour car en l'espace d'une demi-heure, les Lot et Garonnais inscrivent pas moins de 6 essais, trouvant trop facilement les intervalles dans une défense aux abonnés absents, concluant trop souvent leurs mouvements par des essais sur des ailes mal couvertes. A deux minutes de la pause et avec un score de 32 à 4 en faveur de Pujols, nombre de spectateurs pensent que l'affaire est pliée... C'est le moment où Massille parvient à percer le bloc défensif pour inscrire un essai bienvenu et stopper l'hémorragie. L'essai est transformé alors que la corne retentit, mais l'arbitre indique que le coup de renvoi doit être joué. Sur la réception les Cravens parviennent à remonter la balle sur des passes avant contact pour le transmettre à Chaput qui parvient à déborder et fait parler sa vitesse pour aplatir. Cet essai transformé sur le fil permet aux locaux de regagner les vestiaires sur un score en leur défaveur certes (16-32), mais avec un net regain de confiance dans leurs chances d'inverser le cours du jeu. 

Le 2d acte s'ouvre par une pénalité tentée et réussie par Pujols avant que Massille ne parvienne à nouveau à percer le mur défensif pour inscrire son 2e essai à la 46e mn (22-34). Le public y croit à nouveau mais un ballon mal réceptionné aux 20m donne une mêlée et une possession aux visiteurs qui parviennent à bonifier cette erreur en inscrivant leur 7e essai sous les perches (22-40). A ce moment de la partie, les Saint Martinois vont intensifier leur engagement physique et mettre davantage de vitesse alors que les Lot et Garonnais semblent marquer le pas et commencent à être acculés sur leur ligne. Une passe sautée sur l'aile gauche à la 58e mn trouvera Kévin Gellet qui parvient à s'infiltrer (28-40). Deux minutes plus tard, c'est encore Massille qui force le verrou et rapproche ses équipiers. Effet du changement d'heure ou du long déplacement, le dernier quart d'heure verra les Pujolais frôler la panne de gasoil et c'est dans une ambiance survoltée que les Mérinos prendront définitivement les commandes grâce à Fabien Gellet (69) et Corentin Massille (75), indiscutable "homme du match" avec 4 essais à son actif. 

La joie était de mise au coup de sifflet final chez des Mérinos qui, faute de maîtrise, ont remporté le morceau au cœur et au courage contre un adversaire de valeur.

Ce match engagé mais d'une parfaite correction permettra assurément de regonfler le moral des Cravens avant l'ultime journée de la phase régulière qui les verra effectuer un long déplacement chez les Lot et Garonnais de Tonneins, chez qui ils peuvent aller chercher une place de haut de tableau en cas de résultat favorable pour entamer les phases finales à domicile. Cet objectif n'est surtout pas à négliger dans un championnat de France DN1 aussi relevé qu'indécis.

Les U19 au repos forcé ce dimanche suite au forfait de Carpentras vont disputer un de quart de finale de Coupe de France. au stade des Alpilles contre l'A.S.Carcassonne, samedi 31 mars à 15h.

Confrontés à une grosse écurie du championnat junior élite, les jeunes Mérinos devront évacuer toute pression de résultat pour se concentrer sur leur jeu et retirer un maximum de plaisir à l'occasion de ce match de gala.

Autres résultats

Les U14 ont renoué avec le succés en allant s'imposer à Avignon sur le score de 44 à 16 et rtrouvent ainsi le trio de tête.

Les U16 ont une nouvelle fois chuté face à Salon sur le score de 32 à 24.

La sélection U12 des Bouches du Rhône avec 8 st martinois a vaincu son homologue vauclusienne sur le score de 30 à 4